University Health Network (UHN) (2022):

French Version

University Health Network Committed to Championing Inclusion, Diversity, Equity and Accessibility Through Youth Work Program

The University Health Network (UHN) is dedicated to championing inclusion and accessibility.  One of the many ways they demonstrate this commitment is by co-hosting a Project SEARCH initiative within their group of hospitals.  In addition to increasing inclusion for persons with intellectual disabilities, Project SEARCH provides untapped talent to help fill job vacancies.

With almost 23,000 employees, UHN is one of Canada’s largest hospital corporations. In 2019, UHN’s Toronto General Hospital site was named among the world’s top 10 hospitals by Newsweek magazine. And, UHN was recently ranked as the top research hospital in Canada. Yet, despite its high profile, like many health care organizations in Ontario, UHN faces challenges in finding qualified talent to fill vacancies.

Project SEARCH is a transition to work program for youth with intellectual disabilities. Students in their last year of high school (age 19 to 20) attend a class at UHN that is lead by a Toronto District School Board Teacher. The students complete over 700 hours of cooperative job training within the hospital environment. Job coaches employed by Community Living Toronto help the students to learn work skills so the students will be ready to seek employment upon graduation.

UHN’s participation in Project SEARCH benefits the organization by opening the doors to a pool of hard-working, trained, enthusiastic talent. Since 2019, UHN has hired three Project SEARCH graduates, and hopes to hire more similarly qualified applicants.

Unfortunately, many employers have doubts about hiring youth with disabilities. These unfounded concerns include: high accommodation costs, reliability, turnover and perceived human resource challenges. These misconceptions are having a profound effect on the employment prospects of youth with disabilities.

Research shows that young people with disabilities face more barriers in finding employment upon completion of their education journey due to fewer opportunities to gain work experience through part-time employment, summer work experience, co-op placements, and internships that are more readily available to those without disabilities.

“Work experience obtained at a young age is essential for long-term, post-education employment success,” says Amy Spear, Occupational Therapist and Business Liaison for Project SEARCH at UHN.  “And, we found that the procedures and supports needed to assist the Project SEARCH graduates were not much different, nor more costly, than our existing human resource requirements. Not only did the program positively affect these eager, young employees, but it created an opportunity for UHN to find and hire hard-working, talented individuals.”

The staff at UHN point to the story of Mesfin as a strong example.

Mesfin started working three to four days a week as a casual employee in UHN’s Environmental Services (housekeeping) department at the Toronto Western Hospital site in January 2022. Mesfin is a neurodiverse individual with challenges in processing information and verbal communications. With training and job coaching provided by the Project SEARCH team and a few on-site process adjustments at UHN, Mesfin has developed into a very hard-working, reliable and diligent member of the UHN team.

Some examples of the minimal accommodations that Mesfin required include:

In fact, Mesfin’s manager is so pleased with his quality of work and pleasant demeanor that he is hoping Mesfin will apply for permanent openings within the Environmental Services department.

“Mesfin is a great fit to our department”, said Colin Ashley, Manager Support Services, Toronto Western Hospital, UHN. “He’s very enthusiastic, a hard worker. I think it is very important for Project SEARCH candidates to be employed. It’s an untapped resource.”

Numbers you need to know: Health and Social Assistance Sector

Ontario’s health and social assistance sector has been particularly challenged by the COVID-19 pandemic, with many organizations experiencing significant turnover and labour shortages as a result.

Recent results from Statistics Canada on job vacancies (released the fourth quarter of 2021) show that there were 126,000 vacancies in the health care and social assistance sector. In fact, the number of job vacancies grew in all health subsectors over a two-year period – led by hospitals (91.6 per cent increase, 18,400 vacancies) and nursing and residential care facilities (115 per cent increase; 18,800 vacancies).

As demonstrated by major employers like the University Health Network, people with disabilities are an untapped resource, who have the talent, skills and enthusiasm to do the job and do it well.

Download English PDF


Le University Health Network s’est engagé à promouvoir l’inclusion, la diversité, l’équité et l’accessibilité par le biais du programme d’accès à l’emploi pour les jeunes

Le University Health Network s’est engagé à faire la promotion de l’inclusion et l’accessibilité. L’un des nombreux moyens utilisés pour démontrer cet engagement est d’accueillir le Project SEARCH au sein de tout son réseau d’hôpitaux. En plus d’accroître l’inclusion des personnes ayant une déficience intellectuelle, le Project SEARCH constitue une source inexploitée de personnes talentueuses pouvant contribuer à pourvoir les postes vacants.

Comptant près de 23 000 employés, le University Health Network est l’un des réseaux hospitaliers les plus importants au Canada. En 2019, le site du Toronto General Hospital du University Health Network a été nommé l’un des dix meilleurs hôpitaux au monde par le magazine Newsweek. De plus, le University Health Network s’est récemment classé au premier rang des hôpitaux de recherche au Canada. Malgré qu’il occupe le premier rang, le University Health Network, comme bien d’autres organisations de soins de santé en Ontario, fait face à des défis de recrutement de personnel qualifié pour pourvoir les postes vacants.

Le Project SEARCH est un programme de transition vers le travail pour les jeunes ayant une déficience intellectuelle. Les étudiants qui en sont à leur dernière année d’études secondaires (19 à 20 ans) participent à des cours offerts par un enseignant du Toronto School Board District au site du University Health Network. Les étudiants doivent suivre plus de 700 heures de formation professionnelle coopérative dans un cadre hospitalier. Les tuteurs à l’emploi de Community Living Toronto aident les étudiants à acquérir des compétences professionnelles afin qu’ils soient prêts à se chercher un emploi après avoir obtenu leur diplôme.

Grâce à sa participation au Project SEARCH, le University Health Network peut accéder à un bassin de personnes formées, motivées et enthousiastes. Depuis 2019, le University Health Network a recruté trois diplômés du Project SEARCH et compte embaucher d’autres candidats qualifiés du même genre.

Malheureusement, de nombreux employeurs hésitent à embaucher de jeunes handicapés. On note les raisons suivantes parmi leurs fausses préoccupations : les frais d’accommodement, la fiabilité, le roulement du personnel et les défis perçus par les ressources humaines. Ces fausses préoccupations affectent grandement les perspectives d’emploi des jeunes handicapés.

La recherche démontre que les jeunes handicapés sont confrontés à plus d’obstacles lorsqu’il s’agit de se trouver un emploi à la fin de leurs études puisqu’ils ont moins de possibilités d’acquérir de l’expérience de travail grâce à un emploi à temps partiel, à un emploi d’été, à des stages coopératifs ou à des stages qui sont plus facilement accessibles aux personnes qui ne sont pas handicapées.

« L’expérience de travail obtenue à un jeune âge est essentielle pour s’assurer un emploi à long terme une fois les études terminées », explique Amy Spear, ergothérapeute et liaison commerciale pour le Project SEARCH du University Health Network. « De plus, nous avons constaté que les procédures et les appuis nécessaires pour aider les diplômés du Project SEARCH n’étaient pas très différents, ni plus coûteux, que nos exigences existantes en ressources humaines. Ce programme a non seulement eu un impact positif sur ces jeunes employés enthousiastes, mais a aussi permis au University Health Network de recruter et d’embaucher des personnes talentueuses et motivées. »

Le personnel du University Health Network cite le cas de Mesfin comme le parfait exemple.

Mesfin a commencé à travailler de trois à quatre jours par semaine comme employé occasionnel dans le département des services environnementaux (entretien ménager) du Toronto Western Hospital de l’University Health Network en janvier 2022. Mesfin souffre de troubles neurodéveloppementaux qui lui présentent des défis dans le traitement des informations et des communications verbales. Grâce à la formation et le tutorat qui lui ont été offerts par l’équipe du Project SEARCH et quelques accommodements pour ce qui est des processus dans le milieu de travail que le University Health Network a dû effectuer, Mesfin a pu devenir un membre dévoué, fiable et diligent de l’équipe.

Voici quelques exemples des petites accommodations nécessaires pour combler les besoins de Mesfin :

En fait, le superviseur de Mesfin est tellement satisfait de la qualité de travail et de son comportement agréable qu’il espère que Mesfin fera une demande lorsque des postes permanents s’ouvriront au sein du département des services environnementaux.

« Mesfin est un très bon apport à notre département », a déclaré Colin Ashley, responsable des services de soutien du Toronto Western Hospital du University Health Network. « Il est un travailleur très enthousiaste et motivé. Je pense qu’il est très important que les candidats du Project SEARCH trouvent de l’emploi. Ils constituent une ressource inexploitée. »

Des chiffres que vous devez connaître : le secteur de la santé et des services sociaux

Le secteur de la santé et des services sociaux de l’Ontario a été particulièrement touché par la pandémie de la COVID-19, de nombreuses organisations étant aux prises avec un roulement du personnel important et des pénuries de main-d’œuvre.

Selon des résultats récents de Statistique Canada sur les postes vacants (publié au cours du quatrième trimestre de 2021) il y avait 126 000 postes vacants dans le secteur des soins de santé et des services sociaux. En fait, le nombre de postes vacants a augmenté dans tous les sous-secteurs de la santé sur une période de deux ans, avec les hôpitaux en tête de liste (augmentation de 91,6 %, 18 400 postes vacants) et les établissements de soins de longue durée et des résidences (augmentation de 115 %; 18 800 postes vacants).

Comme l’ont démontré des employeurs importants, comprenant le University Health Network, les personnes handicapées constituent une ressource inexploitée, qui ont le talent, les compétences et la motivation pour bien faire le travail.

Download French PDF